Barbara Salomé Felgenhauer











La Chapelle des peines pour le monde ︎ 

22–05–24

NEXT PERFORMANCE
𝘓𝘢 𝘊𝘩𝘢𝘱𝘦𝘭𝘭𝘦 𝘥𝘦𝘴 𝘱𝘦𝘪𝘯𝘦𝘴 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦 ouvrira ses portes le mercredi 22 mai de 18:30 à 20:30 au sein du 𝐋𝐚𝐛𝐨𝐫𝐚𝐭𝐨𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐢𝐭𝐮𝐞𝐥𝐬, l’espace d’exploration artistique du Project Space du Musée Juif de Belgique. 

Entrée à prix libre, infos et réservation ICI


La Chapelle des peines pour le monde ︎ 

11–04–24

WORK IN PROGRESS

Lors de la première ouverture de la 𝘊𝘩𝘢𝘱𝘦𝘭𝘭𝘦 𝘥𝘦𝘴 𝘱𝘦𝘪𝘯𝘦𝘴 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘭𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦 au Festival Trouble #13, plus de soixante peines ont été déposées au pied du corps-autel. Ces peines anonymes sont gravées les unes à côté des autres sur un des murs de l’exposition du 𝐋𝐚𝐛𝐨𝐫𝐚𝐭𝐨𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐢𝐭𝐮𝐞𝐥𝐬 lors de plusieurs sessions ponctuelles entre le 11 avril et le 1 septembre. Cette fresque commune nous permettra de prendre la mesure de ce qui nous mobilise aujourd’hui et peut-être de prendre conscience que nous ne sommes pas tout à fait seul·e face à nos désespoirs.


La Chapelle des peines pour le monde ︎ 

11–04–24

CURRENTLY EXHIBITION
Explorer la résurgence contemporaine des croyances et des rites à travers un programme de performances uniques avec le 𝐋𝐚𝐛𝐨𝐫𝐚𝐭𝐨𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐢𝐭𝐮𝐞𝐥𝐬 au Musée Juif de Belgique du 11 mai au 1 septembre 2024. 

𝐴𝑢 𝑐œ𝑢𝑟 𝑑𝑢 𝐋𝐚𝐛𝐨𝐫𝐚𝐭𝐨𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐫𝐢𝐭𝐮𝐞𝐥𝐬, 𝑞𝑢𝑎𝑡𝑟𝑒 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑠𝑡𝑒𝑠 𝑝𝑒𝑟𝑓𝑜𝑟𝑚𝑒𝑢𝑟𝑠, 𝐻𝑖𝑙𝑎𝑙 𝐴𝑦𝑑𝑜ğ𝑑𝑢, 𝐷𝑎𝑣𝑖𝑑 𝐵𝑒𝑟𝑛𝑠𝑡𝑒𝑖𝑛, 𝐵𝑎𝑟𝑏𝑎𝑟𝑎 𝑆𝑎𝑙𝑜𝑚é 𝐹𝑒𝑙𝑔𝑒𝑛ℎ𝑎𝑢𝑒𝑟 𝑒𝑡 𝑍𝑖𝑛𝑎ï𝑑𝑎 𝑇𝑐ℎ𝑒𝑙𝑖𝑑𝑧𝑒, 𝑠’𝑒𝑛𝑔𝑎𝑔𝑒𝑛𝑡 à 𝑟é𝑒𝑛𝑐ℎ𝑎𝑛𝑡𝑒𝑟 𝑙𝑒 𝑚𝑜𝑛𝑑𝑒 à 𝑡𝑟𝑎𝑣𝑒𝑟𝑠 𝑙𝑎 𝑐𝑜𝑛𝑠𝑡𝑟𝑢𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑒 𝑛𝑜𝑢𝑣𝑒𝑙𝑙𝑒𝑠 𝑚𝑦𝑡ℎ𝑜𝑙𝑜𝑔𝑖𝑒𝑠 𝑞𝑢𝑖 𝑙𝑒𝑠 𝑡𝑜𝑢𝑐ℎ𝑒𝑛𝑡 𝑒𝑡 𝑙𝑒𝑠 𝑖𝑛𝑠𝑝𝑖𝑟𝑒𝑛𝑡. 𝐷𝑎𝑛𝑠 𝑐𝑒 𝑙𝑎𝑏𝑜𝑟𝑎𝑡𝑜𝑖𝑟𝑒 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑠𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒, 𝑐𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑠𝑡𝑒𝑠 𝑒𝑥𝑝𝑙𝑜𝑟𝑒𝑛𝑡 𝑙𝑒𝑠 𝑝𝑟𝑜𝑓𝑜𝑛𝑑𝑒𝑢𝑟𝑠 𝑑𝑒 𝑙’𝑖𝑚𝑎𝑔𝑖𝑛𝑎𝑖𝑟𝑒 𝑐𝑜𝑙𝑙𝑒𝑐𝑡𝑖𝑓, 𝑠’𝑎𝑣𝑒𝑛𝑡𝑢𝑟𝑎𝑛𝑡 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑒𝑠 𝑟𝑒𝑐𝑜𝑖𝑛𝑠 𝑑𝑒 𝑙’ℎ𝑖𝑠𝑡𝑜𝑖𝑟𝑒, 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑐𝑢𝑙𝑡𝑢𝑟𝑒 𝑒𝑡 𝑑𝑒𝑠 𝑡𝑟𝑎𝑑𝑖𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠. 𝐼𝑙𝑠 𝑛𝑜𝑢𝑠 𝑖𝑛𝑣𝑖𝑡𝑒𝑛𝑡 à 𝑝𝑙𝑜𝑛𝑔𝑒𝑟 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑒𝑢𝑟𝑠 𝑢𝑛𝑖𝑣𝑒𝑟𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑠𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠, à 𝑡𝑟𝑎𝑣𝑒𝑟𝑠𝑒𝑟 𝑑𝑒𝑠 𝑝𝑎𝑠𝑠𝑎𝑔𝑒𝑠 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑙𝑒𝑠 𝑚𝑜𝑛𝑑𝑒𝑠 𝑣𝑖𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑡 𝑖𝑛𝑣𝑖𝑠𝑖𝑏𝑙𝑒𝑠, 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑑é𝑐𝑜𝑢𝑣𝑟𝑖𝑟 𝑑𝑒 𝑛𝑜𝑢𝑣𝑒𝑙𝑙𝑒𝑠 𝑚𝑎𝑛𝑖è𝑟𝑒𝑠 𝑑’ê𝑡𝑟𝑒 𝑒𝑡 𝑑𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑟𝑒𝑛𝑑𝑟𝑒 𝑙𝑒 𝑚𝑜𝑛𝑑𝑒.


Le Laboratoire des nouvelles myhtologies ︎ 
 
28–06–23
Rencontre public à l’ISELP au sein de l’exposition “Là où je me terre” curatée par Mélanie Rainville. Le temps d’une soirée, j’ai animé une rencontre aux allures de performance artistique avec quatre invitées : Léone Drapeaud (architecte et chercheuse sur les interactions entre genre et architecture), Frédérique Müller (autrice et responsable des projets environnement chez pointculture), Aline Wauters (animatrice et formatrice) et Set & Chloé (artistes et curatrices) de laquelle naîtront les premières archives qui serviront comme matière (enregistrement sonore et traces écrites) pour les suites du Laboratoire.

Le Laboratoire des nouvelles myhtologies ︎ 

24–05–23
Installation d’un espace de création, de réflexion et de méditation à destination des spectateur.ice.s. au sein de l’exposition collective ZONES GRISES.




© Barbara Salomé Felgenhauer 2024 - Tous droits réservés